REAAP

LE REAAP EN FRANCE

Réseau D’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents de la Manche
Le lancement des réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP) a été annoncé lors de la conférence de la famille du 12 juin 1998. La circulaire du 9 mars 1999 et la charte qui l’accompagne ont défini les modalités générales de mise en œuvre et les processus de financement de ce dispositif.

Les objectifs des REAAP
Favoriser le développement des initiatives de soutien et d’accompagnement des familles dans leur rôle éducatif et leur responsabilité parentale.
Mettre en réseau les différents porteurs de projets

Les valeurs des REAAP
• Valoriser les compétences des parents
• S’adresser à tous les parents
• S’appuyer sur l’existant

Les textes fondateurs
Circulaire du 11 décembre 2008

LE REAAP DE LA MANCHE

L’organisation
Le REAAP 50 regroupe des personnes souhaitant s’investir dans la mise en place d’actions parentalité à l’échelle départementale et/ou locale.
Les services de la CAF assurent le suivi administratif. Une animatrice basée à Cherbourg assure la coordination entre les différents groupes thématiques du réseau.

Les réalisations

Actions à destination des parents :
• financements de projets locaux : conférences-débats, cafés des parents, théâtre-forum…
• organisation de journées départementales : ateliers et conférences thématiques,
• orientation de parents vers des porteurs de projets locaux
• organisation et gestion, en partenariat avec l’Inspection Académique, des modules « destinés à soutenir la responsabilité parentale pour le retour à l’école » ( lutte contre l’inassiduité scolaire)

Actions à destination des porteurs de projets
• Organisation de cycles de formations en faveur des professionnels et des bénévoles ( méthodologie de projets de parentalité, les groupes de parents: du projet à la pratique, accompagner la parentalité)
• Organisation d’une Rencontre Départementale des intervenants parentalité ( ateliers-débats, conférences, présentations d’outils)
• Animation de groupes de travail thématiques (échanges de pratiques, etc…)

Circulaires

Circulaire N°DIF/DGAS/2B/DAIC/DGESCO/DIV/2008/361 du 11 décembre 2008
Les actions mises en réseau visent à conforter, à travers le dialogue et l’échange, les compétences des parents notamment aux périodes charnières du développement des enfants quand l’exercice de la parentalité peut être mis à l’épreuve…
…Les actions développées dans le cadre des REAAP, s’adressent à toutes les familles et répondent à un objectif de prévenance et de réassurance des parents dans l’intérêt de l’enfant, tel que défini à l’article L.112-4 du code de l’action sociale et des familles.

Circulaire N°DIF/DGAS/2B/DAIC/DGESCO/DIV/2008/361 du 11 décembre 2008
Précision sur l’objectif des REAAP de prévenance et de réassurance des parents dans l’intérêt de l’enfant, tel que défini à l’article L.112-4 du code de l’action sociale et des familles. Le REAAP peut contribuer, dans le respect des principes de la charte, au volet prévention de la protection de l’enfance.

CHARTE DES REAAP

Au-delà de susciter les occasions de rencontre et d’échanges entre les parents, les REAAP ont pour objectif de mettre à leur disposition des services et moyens leur permettant d’assumer pleinement, et en premier, leur rôle éducatif.

Les REAAP mettent en réseau tous ceux qui contribuent à conforter les parents dans leur rôle structurant vis-à-vis de leurs enfants.

Dans ce cadre, les partenaires du REAAP et les responsables des actions de soutien à la parentalité adhérant à cette charte s’engagent à :

1. Valoriser prioritairement les rôles et les compétences des parents : responsabilité et autorité, confiance en soi, transmission de l’histoire familiale, élaboration de repères, protection et développement de l’enfant…

2. Veiller à la prise en compte de la diversité des structures familiales, des formes d’exercice de la fonction parentale et de la reconnaissance de la place de chacun des parents en tant qu’éducateur de son enfant.

3. Favoriser la relation entre les parents et dans cet objectif privilégier tous les supports où les parents sont présents, en particulier le cadre associatif.

4. Encourager les responsables des lieux et structures fréquentés par les parents à accueillir ou susciter de nouvelles initiatives. Ils garantissent l’ouverture de ces lieux à tous les parents, en recherchant la fréquentation de publics issus de milieux différents, de générations et de catégories socioprofessionnelles et culturelles diverses.

5. Respecter dans le contenu et la mise en œuvre des actions développées, dans le cadre des REAAP, le principe de neutralité politique, philosophique et confessionnelle.

6. S’inscrire dans un partenariat le plus large possible sans toutefois se substituer aux partenaires et aux dispositifs de droits commun intervenant dans l’appui à la parentalité.

7. Prendre appui sur un réseau mobilisable et compétent de parents, de bénévoles et de professionnels très divers qui partagent l’engagement d’accompagner les familles, dans le respect des personnes et de leur autonomie, et qui s’appuient sur les connaissances disponibles.

8. Participer à l’animation départementale. Participer à la construction d’un système d’animation partagée qui permette une circulation des informations, l’évaluation des actions, une capitalisation des savoir-faire, la transparence, la rigueur, la visibilité et un fort développement de ce mouvement.